Charger son téléphone avec un panneau solaire /

Barnabé Chaillot , chaine youtube géniale

Charger son téléphone avec un panneau solaire / Avec des panneaux de 5 Volts à 24 volts, 

il faut:

1- un adaptateur (1-sortie usb 5vlt , ‘car charger » (3 euros)

2-un porte allume cigare de la voiture(en casse ),

3-téléphone (batterie 5Volt)

4Une prise male femelle XT30 (3 euros) pour relier ( le porte cigar au panneau afin de souder de 2 fils à polarité +-) -pas de risque d’électrocution en dessous de 25 v.

combien consomme un téléphone portable pour se recharger? (puissance 5Volt (tension électrique) entre « 4 et 6 Watt Heure»

Est ce rentable ? NON,actuellement si on charge une ou deux fois par jour  en gros on dépense 2 euros par an pour charger notre téléphone

Est ce écologique ? Oui et non, on produit à partir d’objet fabriqués en chine (panneau, adaptateur ?)

Alors à quoi sert l’autonomie? Etre autonome c’est chercher à mesurer ce qu’on dépense, à comprendre comment maitriser soi même une source d’énergie, et apprendre à consommer d’une manière limitée à la hauteur de ses moyens de productions.

Electricité pour les nuls ?

Le volt, ou la tension électrique

Le volt (V) est l’unité de mesure de la tension électrique dans un circuit entre un point A et un point B, obtenue avec un appareil appelé voltmètre. C’est à Alessandro Volta, physicien italien et inventeur de la pile électrique, que l’on doit ce nom. Le volt traduit la force électromotrice et la différence de potentiel (tension) entre deux points d’un circuit.

En clair ? Le courant électrique est un déplacement d’électrons. Pour les faire se déplacer, il faut un générateur de courant qui va créer un déséquilibre de charge (différence de potentiel) afin d’attirer et de repousser les électrons. Ce déséquilibre de charge est appelé « tension électrique ».

L’ampère, ou l’intensité électrique

L’ampère (A) est l’unité de mesure de l’intensité d’un courant électrique, c’est-à-dire le flux d’électrons dans un conducteur. C’est André-Marie Ampère, l’inventeur de l’électro-aimant, qui a donné son nom à cette unité.

On peut comparer le déplacement des électrons dans un circuit à celui de l’eau dans un tuyau : l’intensité, exprimée en ampères, c’est le débit d’eau. Sur le tableau électrique de notre installation à la maison, les fusibles ou disjoncteurs différentiels indiquent l’intensité : 10, 20 ou 32 ampères. Si la puissance électrique demandée est supérieure au flux d’électrons disponible, l’installation disjoncte.